ALERTES SÉCHERESSE ET RISQUE INCENDIE : des mesures s'appliquent au niveau de l'usage de l'eau

Le département des Vosges est en alerte sécheresse et incendie.

Ce qui implique d'adapter ses pratiques et usages :

AU NIVEAU DU RISQUE INCENDIE

À compter du 24 juillet et jusqu'au 15 septembre, il est interdit à toute personne de porter ou d'allumer du feu à l'intérieur des bois et forêts et à moins de 200 mètres de ceux-ci, y compris sur les aires aménagées pour l'accueil du public.

Les barbecues restent autorisés à proximité immédiate des maisons en présence d'une ressource d'eau prête à être utilisée immédiatement.

Il est également interdit de fumer dans les bois et forêts.

AU NIVEAU DE L'USAGE DE L'EAU

Le déficit pluviométrique global qui perdure a entraîné une baisse générale des débits de tous les cours d'eau. Cette situation est susceptible d’entraîner des risques de pénurie d’eau potable sur les réseaux d’alimentation ainsi qu’une forte dégradation des milieux aquatiques dans les eaux de surface du département des cours d’eau. Dans ces conditions, le Préfet des Vosges, a décidé de prendre un arrêté limitant provisoirement certains usages de l’eau.

À compter du 29 juillet, le niveau « ALERTE » passe en niveau « ALERTE RENFORCÉE » jusqu'au 15 septembre.

Pour toutes les consignes d'usage de l'eau applicables aux particuliers, retrouvez pdf ici les recommandations de la préfecture. (210 KB)

Au vu de la situation, la Municipalité souhaite rappeler quelques consignes supplémentaires.

- Se renseigner auprès du service des eaux de la commune lorsque l’on est dans l’obligation de réaliser des travaux susceptibles de consommer beaucoup d’eau.

- Réparer au plus vite les éventuelles fuites d’eau (une fuite goutte à goutte peut représenter jusqu’à 100 litres d’eau par jour).

- Éviter de laisser couler l’eau longtemps pour obtenir de l’eau très chaude ou très fraîche.

- Ne faire fonctionner son lave-linge et son lave-vaisselle que lorsqu’ils sont pleins

- Prendre une douche plutôt qu’un bain. (Un bain = 150 litres d’eau, une douche rapide = 30 à 50 litres)

- Couper l’eau quand on se brosse les dents, se lave les mains, se rase (diminution de la consommation de moitié)

 

Depuis de nombreuses années, les municipalités successives se sont employées à rénover et optimiser les réseaux d’eau communaux. Des interconnexions ont été réalisées, des recherches de ressources supplémentaires sont en cours, mais la situation nécessite une prise de conscience collective.

Cette communication s’adresse à toutes et à tous,

- utilisateurs du réseau d’eau communal

- utilisateurs de sources privées

- résidents permanents et occasionnels

Tous concernés, tous responsables !

L’eau est un bien commun précieux que nous avons tous le devoir d’économiser

Merci de votre compréhension et de votre engagement.